Fier d'être Portugais

3

Fier d’être Portugais, c’est ne pas oublier la Lusitanie, nos racines lusitaniennes, ce peuple valeureux qui tint tête au puissant empire romain avec pour chef Viriato, c’est savoir que le Portugal est l’une des premières et des plus vieilles nations européennes, que le premier roi du Portugal Afonso Henriques, qui était de père français et de mère espagnole, a bataillé dur pour gagner l’autonomie de ce qui n’était qu’une province espagnole et créer ainsi le royaume du Portugal, fier d’être Portugais c’est continuer de parler le portugais, notre langue maternelle, celle de nos parents, langue que Dom Dinis le roi troubadour et poète a décrété à Coimbra, l’une des plus vieilles universités du monde, fier d’être Portugais c’est valoriser à chaque instant la mémoire de nos ancêtres, c’est s’enorgueillir comme Camões dans ses Lusiades que notre petit peuple, initié par le grand visionnaire Henri le Navigateur, ait découvert les Amériques, contourné l’Afrique, fait le commerce maritime des épices avec l’Inde, ait débarqué en Chine et au Japon, ait fait le tour du monde sur des caravelles portant fièrement la croix du Christ alors que toutes ces contrées lointaines n’existaient pas sur les mappemondes, fier d’être Portugais c’est ne pas oublier ce qu’ont dû endurer nos parents lorsqu’ils ont émigré en France clandestinement poussés par la misère sociale et la dictature, embauchés à tour de bras à l’appel des sirènes des entreprises françaises, c’est ne pas occulter le traumatisme de l’abandon de sa terre et des siens, de la dure vie des bidonvilles et des travaux mal payés, fier d’être Portugais c’est continuer à rêver de notre petit pays tout en sachant qu’on n’y vivra jamais pour de bon, c’est avoir envie d’y finir ses jours alors qu’on est né en France, c’est brandir haut et fort le drapeau portugais lorsque joue l’équipe du Portugal, c’est avoir les larmes aux yeux et le coeur serré lorsque retentit a Portuguesa, c’est soutenir nos joueurs qui évoluent dans les meilleures équipes du monde, c’est s’identifier au meilleur joueur du monde et le pousser à aller encore plus haut, jusqu’à notre sommet, fier d’être Portugais c’est mettre en avant notre culture, riche, foisonnante, notre musique, comme le fado, qui nous prend aux tripes dès la première note, nos écrivains universels qui, comme Pessoa ou Saramago, font partie des plus grands, fier d’être Portugais c’est se draper d’une identité perdue, rouge et verte, qui nous réchauffe le coeur et qui nous réconforte dans les moments difficiles, fier d’être Portugais c’est saisir au vol une âme, belle et légère, qui va d’être en être, et qui nourrit nos rêves des plus grands espoirs…

Commentaires

commentaires

error: Content is protected !!