Chaque année, le festival d’Île de France organise une trentaine de concerts dans autant de lieux du patrimoine d’Île-de-France. Tous les styles musicaux sont représentés : musique classique, du monde, musiques actuelles etc.

Cette année, le festival invite des musiciens lusophones :

ANTONIO ZAMBUJO CHANTE CHICO BUARQUE invite CARMINHO & MARCELO CAMELO – CRÉATION
Sam. 3 sept. > 20h30 – Le Trianon (75)

festival-idf-2016_antonio-zambujoFoto: Leo Aversamarcello-goncalves_by_marcos-hermes
Figure centrale de la nouvelle scène portugaise, António Zambujo nous fait voyager de Lisbonne à Rio de Janeiro sur des compositions du grand Chico Buarque.
Pour cette carte blanche, António Zambujo choisit de nous faire partager sa lusophonie de cœur : de Lisbonne à Rio de Janeiro.
Figure centrale de la nouvelle scène portugaise, il réchauffe depuis 2002 le fado à la lumière de la bossa nova, de la morna cap-verdienne et du jazz. Son approche très poétique et son timbre de velours évoquent les grandes voix de la Musique Populaire Brésilienne.
Ainsi, en 2008, l’immense Caetano Veloso fait l’éloge de son troisième album Outro Sentido dans sa chronique dominicale du quotidien O Globo. Depuis, António Zambujo a plusieurs fois été acclamé sur les grandes scènes du Brésil. Il y a enregistré son dernier album Rua da Amenda pour lequel un autre monstre sacré, Chico Buarque, lui a composé plusieurs chansons.
Au programme de cette soirée en forme de samba de roda, des invités prestigieux comme l’étoile du fado Carminho ou Marcello Gonçalves, virtuose de la guitare à 7 cordes et fondateur du Trio Madeira Brasil, l’un des plus célèbres trio de musique instrumentale brésilienne.

SAO PAULO, LE SON DU BRESIL – INÉDIT
Dim. 4 sept. > 12h30 – Domaine de Villarceaux (95)

Criolo, rap, hip hop ; Tulipa Ruiz, pop, rock indé ; Bixiga 70, big band, afrobeat, latinjazz ; Metá Metá, jazz afro-punk ; Os mulheres negras, indé-pop, musiques improvisées ; Guilherme Kastrup, jazz, musiques improvisées ; Demônios da Garoa, samba pauliste ; DJ MAM
>>> 2X2 PLACES À GAGNER

L’ULTRA-BAL – CRÉATION – BAL-CONCERT
Sam. 10 sept. > 20h30 – Halle de Méréville (91)

Fixi, accordéon, conception ; Jean-Yves Dubanton, guitare ; Alexis Bossard, batterie ; James Sindatry, contrebasse ; Flavia Coelho, chant ;
Alexis HK, chant ; Karimouche, chant ; Chloé Lacan, chant et Alexandra Gatica, chant
Lorsque l’accordéoniste et compositeur Fixi convie ses fidèles complices et réinvente le bal populaire : un bal monde où se rencontrent dub et musette, valse et reggae, madison et transe

KONONO N°1 MEETS BATIDA – INÉDIT
Sam. 24 sept. > 20h45 – La Ferme du Buisson, Noisiel (77)

The Afrorockerz ; Konono N°1 et Batida
The Afrorockerz, c’est un clash musical entre l’afrobeat de Julien Raulet, et le rock parfumé au jazz et à l’électro de Sylvain Daniel. Tous deux mêlent leurs univers, mixent leurs cultures dans le but de réinventer un nouvel afrobeat. Leur univers rencontre dans cette rencontre au sommet celui de Konono n°1, l’un des principaux représentants d’un style spectaculaire qui fleurit dans les faubourgs de Kinshasa, dénommé là-bas « tradi-moderne », ou musique traditionnelle électrifiée, et qui, pour la première fois, se produit avec le vidéaste et DJ angola-portuguais Pedro Coquenão, plus connu sous le nom de Batida.

50 artistes invités, 10 concerts en plein air : un fascinant voyage musical à travers la plus grande mégapole d’Amérique latine, Sao Paulo, où se concentrent à bien des égards les traditions musicales d’un pays-continent : de la samba pauliste aux mélopées avant-guardistes et décalées du duo Os mulheres negras ou du compositeur et percusionniste Guilherme Kastrup ; des puissantes envolées rythmiques du big band Bixiga 70 ou du trio Metá Metá à la présence habitée de la nouvelle égérie du rock indépendant, Tulipa Ruiz, ou de celle du rappeur, poète engagé, Criolo.

FESTIVAL D’ILE DE FRANCE
ANTONIO ZAMBUJO
SÃO PAULO, LE SON DU BRÉSIL

Commentaires

commentaires