CINÉMA

LE DRÔLE DE MAI – Chronique des années de boue – Un film de José Vieira

Dans le film documentaire DRÔLE DE MAI (Chronique des années de boue), José Vieira fait le parallèle entre les événements de mai 68 et l’immigration portugaise.
Lorsque se déclenche la révolte sociale, les immigrés portugais commencent à peine à s’installer en France. La plus grande vague migratoire que la France ait jamais connue s’est amorcée en 1963. En 1968, ils sont déjà 500 000. Mai 68 va les surprendre dans les années provisoires, quand ils ne pensent qu’à économiser pour construire la maison au pays.
Ces événements seront un véritable choc pour ces Portugais fraîchement débarqués et parqués dans des bidonvilles autour de Paris. D’origine paysanne et pour la plupart analphabètes, ils sont nés et ont grandi sous la férule de Salazar et n’ont jamais connu la démocratie. Au Portugal, la grève était considérée comme un crime, la délation était un système et l’anti-communisme relevait de la cause nationale.

Chronique sociale et politique d’un bidonville en mai 68, le film s’articule autour du récit d’un homme en quête de l’histoire des immigrés portugais pris dans la tourmente des événements. Partant de ses souvenirs, se confrontant aux récits des autres et aux images d’époque, il tente ainsi de construire une mémoire collective en s’interrogeant sans cesse : « Qui étions-nous, d’où venions-nous, où allions-nous ? « .

Commentaires

commentaires

Site d'informations culturelles et touristiques dédié au Portugal

To Top
error: Content is protected !!