CINÉMA

JOSE VIEIRA – Souvenirs d’un futur radieux

« Souvenirs d’un futur radieux » est l’histoire croisée de deux bidonvilles qui se sont construits, à 40 ans d’intervalle, sur un même territoire, hors la ville. À Massy, dans la banlieue sud de Paris, nous habitions un bidonville par temps de croissance, de plein emploi et d’avenir prometteur. C’étaient les années 60. Ils vivent dans un taudis dans un climat de crise, de chômage et d’exclusion. Nous sommes au début des années 2000. Ils viennent d’une région rurale où il n’y pas de travail, où ils n’ont pas de terre. Pour la plupart ce sont des Roms, ils portent une lourde histoire. Ils fuient un pays où ils sont rejetés. Nous avions fui une société quasi-féodale, une dictature héritée de l’inquisition. Notre bidonville était peuplé de paysans pour la plupart analphabètes qui venaient de villages enclavés depuis des siècles. Nous venions du Portugal, ils viennent de Roumanie.
Les regards croisés sur ces deux immigrations, traversés par des actualités des Trente Glorieuses et des années 2000, nous interrogent sur notre hospitalité, sur le traitement infligé par la France à ses étrangers, esquissent une mémoire commune des bidonvilles et témoignent que l’immigration est une histoire. L’histoire de gens luttant pour sortir de la misère, et persévérant, malgré les discriminations, dans leur combat pour la reconnaissance.

[box type= »shadow »]Année : 2014
Durée : 90′
Format : 16/9ème
Son : stéréo

Réalisation, Image, Son : José Vieira

Production : Michel David – Zeugma Films

Festivals : Etats Généraux du documentaire 2014 (Lussas)[/box]

Liens :

filmesdohomem.pt/josevieira
Anne Brunswic : entretien avec José Vieira

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!