Équipe football Portugal
Les joueurs de l’équipe de football du Portugal portent fièrement sur le côté gauche de leur maillot, à la place du coeur, un écusson qui en dit long sur l’histoire du Portugal. On y retrouve des éléments du drapeau portugais mais aussi toute une symbolique spécifique à notre pays.
L’aspect général est celui d’une croix aux formes d’une coupe. Probablement la coupe du monde, l’objectif suprême de toute équipe nationale. Notre sélection rêve depuis toujours de l’atteindre, elle s’en est approché à deux reprises en accédant en demi-finale, en 1966 avec le grand Eusébio, et en 2006, 40 ans après, emmenée par le prodigieux Cristiano Ronaldo. 
La croix s’apparente à la croix pâtée des Templiers, cet ordre religieux et guerrier qui participa à la création du royaume du Portugal au XIIe siècle et à son extraordinaire expansion maritime sous les couleurs de l’Ordre des Chevaliers du Christ lors des XVe et XVIe siècles. Sur les voiles blanches de nos caravelles était dessinée en rouge cette fameuse croix.
Au centre de cet écusson, sur un écu blanc, figurent cinq écus bleus. Comme sur le drapeau national, ils sont ceux de la victoire de Dom Afonso Henriques sur les cinq rois Maures lors de la bataille d’Ourique le 26 Juillet 1139, là où il fût proclamé le premier roi du Portugal. Ces cinq écus contiennent chacun cinq points blancs représentant les 5 plaies du Christ disposées en croix. L’histoire dit qu’avant cette bataille, Afonso Henriques priait pour la protection des Portugais lorsqu’il eut une vision de Jésus sur la croix. Afonso Henriques remporta la bataille et représenta sur le drapeau de son père, (qui était jusqu’alors une croix bleue sur fond blanc) la stigmatisation en y apposant les cinq plaies du martyr en signe de gratitude envers le Christ, au nom duquel il avait vaincu ses ennemis.