FADO

DUARTE, DERNIER ALBUM “SÓ A CANTAR”

Photo : © José Frade

Voix tour à tour puissante ou intime, Duarte ne tourne pas le dos à la tradition. Il en nourrit ses fados traversés d’influences terriennes, celles de son Alentejo natal brûlé par le soleil, qui donnent du caractère, de la vigueur et de la profondeur aux musiques de cet ancien élève de l’académie de musique d’Evora, où il a étudié la guitare et le piano.
Pour son premier CD Fados Meus en 2004, Duarte chante des fados traditionnels associés à des poèmes de Fernando Pessoa, Aldina Duarte et Maria Teresa Grave. En 2007, la Fondation Amália Rodrigues lui a attribué le prix Fadiste Révélation. En 2008, sort Aquela Coisa da Gente puis Se dor nem piedade en 2016. Cette même année, Duarte a reçu le prix Mais Musica décerné par la revue Mais Alentejo, ainsi que le prix José-Melo Coragem de Ficar.
Considéré par certains comme le “le Prince de la Mélancolie” ou comme “le plus contemporain des fadistes”, Duarte revient en tournée en France pour nous présenter son nouvel album “Só a Cantar”.

Produit par João Gil, ce disque est constitué de 11 fados. Le thème original a été composé par José Mário Branco. On y trouve cinq fados traditionnels, quatre thèmes inédits de Duarte et un thème du chansonnier populaire de l’Alentejo.

Commentaires

commentaires

Haut
error: Content is protected !!