Photographie

LES PÊCHEURS DE MORUE : LES DERNIERS HÉROS PORTUGAIS – PEPE BRIX

Dans le livre de photos intitulé OS ÚLTIMOS HERÓIS – THE LAST HEROES (Editions Matéria-Prima), Pepe Brix rend hommage aux « derniers héros portugais » qui risquent leur vie à la pêche à la morue. Le photographe, né aux Açores en 1984 dans l’île de Santa Maria, a voyagé jusqu’en Terre Neuve à bord de la “Joana Princesa”. Durant trois mois et demi, il a partagé la vie d’un équipage qui travaille dans l’un des derniers morutiers portugais. Ce livre est le résultat de ce voyage. Des dizaines de photos qui révèlent la dureté physique et psychologique d’une vie au quotidien confinée dans un espace réduit et dans des conditions climatiques extrêmes. Certaines de ces splendides photos ont été publiées dans l’édition de février 2015 de la revue National Geographic.
Cela fait maintenant plus de 500 ans que les pêcheurs portugais naviguent sur plus de 2000 miles jusqu’aux eaux glaciales et inhospitalières de l’océan atlantique Nord. Pendant toute cette période, grâce à ces héros qui partaient pour des campagnes de plus de 6 mois, marquées par une dureté extrême, la morue est devenue une référence culturelle et gastronomique au Portugal.
Dans les années 50 et 60 du siècle passé, le pays possédait environ 80 navires de pêche de morue, soit près de 4800 pêcheurs, livrés à la solitude de la pêche à la ligne, à bord des mythiques « Dóris ». Beaucoup d’entre eux ne sont jamais revenus. De nos jours, le Portugal dispose à peine de 10 bateaux de pêche de morue.
image
www.pepebrix.com
www.facebook.com/PepeBrix

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!