Musique

DAN INGER DOS SANTOS & JULIA RIBEIRO – NUNCA FUI UM ANJO

À l’approche de la sortie d’un livre d’entretiens avec la romancière ALTINA RIBEIRO qui raconte son étonnant parcours musical, DAN INGER DOS SANTOS, le plus célèbre et le plus attachant des chanteurs et musiciens lusophones de France, est en train de préparer une compilation de ses meilleurs titres. Pour la chanson NUNCA FUI UM ANJO, il a choisi de s’associer en duo avec la gagnante du LUSARTIST 2015, la très jeune et talentueuse JULIA RIBEIRO, qui a apporté sa touche musicale en écrivant une version en anglais de ce très beau texte d’ANNA RIBEIRO.
Si le Folk et le Blues à la française teintent ses deux premiers disques, «Vivre avec Amour» en 1996 et «Au Belvédère» live sorti en 1998, pour son troisième album intitulé «Atlânticoblues» sorti chez Nextmusic en 2002, entouté d’invités prestigieux ( Lio, Jean-Luc Reichmann, Mariana Ramos, Ricardo Vilas, Bévinda…), Dan se tourne vers les sonorités chaudes des pays lusophones donnant un voyage musical autour de l’Atlantique ; Dès la sortie de cet album au Portugal en juillet 2003, il est cité comme «…un des plus beaux disques de la saison», prenant une presque pleine page du quotidien « Correio da manhã ». Après le single numérique «Nunca fui um Anjo» présenté en 2006, «Le Quatrième», album acoustique sorti en juin 2007, est co-produit et co-écrit par la romancière Alice Machado et le journaliste Yann Lavoix (France2 /RMC) ; Cet opus marque un retour à la langue française, en gardant un gros clin d’œil aux origines latines de l’artiste.
Dan partage les scènes de Bill Deraime, Little Bob, Dulce Matias, Teofilo Chantre, Louis Bertignac, Catherine Ringer, Camané, João Gil…, est invité sur les planches du New Morning, La Cigale…. entre en studio pour enregistrer avec Patrick Verbeke et Rui Veloso (le père du rock portugais) ; Partage des plateaux télés avec Mafalda Arnault, Anna Moura, Pedro Abrunhosa…

Comme une illustration sonore donnant suite à la sortie prochaine de mon livre « Trois notes de Blues pour un Fado », pour lequel j’ai énuméré durant des entretiens avec la romancière Altina Ribeiro les points forts de mon parcours musical, j’ai eu le désir d’apporter au public, une compilation de rééditions de titres qui me sont chers, extraits de mes albums aux sorties confidentielles, ainsi que des versions de chansons encore inédites à ce jour. « Nunca fui um Anjo » en fait partie.
J’ai pu apprécier une première fois la voix de Julia lors d’un déjeuner chez un ami, où, sollicité par tous les convives elle nous a interprété sur ma guitare deux ou trois de ses compositions. Comme Anaïs qui chantait « Nunca fui um Anjo » avec moi a quitté le milieu musical, Marie-José Henriques avec qui je collabore au sein de l’association GAIVOTA, m’a suggéré de lui proposer le duo. J’ai trouvé de suite l’idée excellente en raison de son timbre de voix et de ses influences « rock ». C’est pour lui laisser une entière et libre interprétation, qu’Anna Ribeiro auteure du titre et moi-même, lui avons proposé d’adapter la partie française en anglais. Cette version s’intitule « I was Never an Angel », mais je pense que les deux versions avec sa voix seront sur la compil’.

www.facebook.com/nuncafuiumanjo
www.daninger.com
www.facebook.com/JuliaRibeiro

La photo a été prise par Humberto Alves, le créateur de la marque TORANJA : www.toranja-shoes.com

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!