Exposition Photographie / VISAGES / Portraits européens – [JORGE MOLDER : PORTUGAL]

0

L’exposition « VISAGES / portraits européens », qui aura lieu à Paris du 10 mars au 15 avril 2016, est un cadeau des Pays-Bas aux Parisiens, dans de cadre de la présidence néerlandaise de l’UE, le premier semestre 2016. Elle sera inaugurée par Madame Jet Bussemaker, ministre de l’Enseignement, de la Culture et des Sciences, le 10 mars à 15h, à l’occasion de la visite d’état de leurs Majestés le roi Willem-Alexander et la reine Máxima.
L’exposition présente des œuvres de 24 photographes : de grands noms comme Denis Darzacq, Christian Courrèges, Anton Corbijn, Juergen Teller et Stephan Vanfleteren, mais aussi des artistes moins médiatiques et néanmoins influents. L’ensemble traduit la force, la richesse et la diversité de la photo de portrait européenne contemporaine.

Valery Giscard d’Estaing, de la série ‘Capitale Europe’, depuis 1990 © Christian Courreges
Valery Giscard d’Estaing, de la série ‘Capitale Europe’, depuis 1990 © Christian Courreges

VISAGES se veut une rétrospective des principales évolutions de la photo de portrait européenne au cours des dernières décennies. Elle met en évidence une tendance qui place l’individu, célèbre ou anonyme, et son identité socioculturelle au centre du travail de l’artiste, en écho aux changements rapides qui ont bouleversé l’identité européenne depuis 1990 : mondialisation, migrations, apparition d’internet, unification économique. L’exposition questionne les notions d’identité, de culture, d’histoire, et la relation entre le modèle, le spectateur et le photographe.
L’exposition montre des portraits réalisés en studio et en extérieur. Ceux des années quatre-vingt-dix se caractérisent par une multiplicité de références à la photo de mode, à la photo documentaire et au reportage. Le photographe de mode Juergen Teller réalise ainsi le portrait de jeunes femmes qui viennent le solliciter pour tenter leur chance dans le mannequinat. Nikos Markou se rapproche plutôt de la tradition documentaire en laissant transparaître la situation économique actuelle de son pays, la Grèce. Pour sa série sur les pêcheurs flamands, le Belge Stephan Vanfleteren a quant à lui choisi de faire du contexte personnel un élément à part entière du portrait. Depuis les années quatre-vingt-dix, les photographes sont de plus en plus nombreux à diriger leur objectif sur Monsieur Tout-le-Monde. Beat Streuli photographie ainsi dans la rue des passants qui ne soupçonnent rien. Toutefois, l’exposition présente également des portraits de personnalités politiques ou d’artistes, ainsi que des autoportraits.
Le photographe portugais Jorge Molder développe depuis les années 70 un travail photographique entre rêve et méta-réalité. Il interroge ainsi les tréfonds de la mémoire à travers des mises en scène de lui-même où l’on retrouve de façon sous-jacente certaines références cinématographiques, littéraires, picturales et philosophiques. Dans sa dernière série il joue avec lui-même, sans complaisance, comme s’il cherchait à transcender sa propre identité pour pointer du doigt l’inquiétante étrangeté des éléments du quotidien, et réveiller la mémoire sensible du spectateur confronté à ses souvenirs personnels ou artistiques.
Jorge Molder, né en 1947, vit et travaille à Lisbonne. Licencié en Philosophie en 1972, il a sa première exposition personnelle en 1977. Son travail figure dans de nombreux Musées et collections internationales; il participe à la 24ème Biennale de Sao Paulo en tant qu’artiste invité en 1994 puis il représente le Portugal à la 48ème Biennale de Venise en 1999. Il reçoit le Grand Prix de la EDP Foundation en 2010, et enfin le AICA/Portugal Prize/Art en 2010.

image
La Gata, 2001 © Alberto Garcia Alix

Photographes représentés :
Sergey Bratkov (1960, Ukraine), Koos Breukel (1962, Pays-Bas), Denis Darzacq (1961, France), Anton Corbijn (1955, Pays-Bas), Christian Courrèges (1950, France), Paola De Pietri (1960, Italie), Alberto García-Alix (1956, Espagne), Jitka Hanzlová (1958, République Tchèque), Konstantinos Ignatiadis (1958, Grèce), Stratos Kalafatis (1966, Grèce), Nikos Markou (1959, Grèce), Hellen van Meene (1972, Pays-Bas), Jorge Molder (1947, Portugal), Lucia Nimcová (1977, Slovaquie), Adam Pańczuk (1978, Pologne), Dita Pepe (1973, République Tchèque), Anders Petersen (1944, Suède), Jorma Puranen (1951, Finlande), Clare Strand (1973, Royaume-Uni), Beat Streuli (1957, Suisse), Juergen Teller (1964, Allemagne), Ari Versluis & Ellie Uyttenbroek (1961 & 1965, Pays-Bas), Stephan Vanfleteren (1969, Belgique), Manfred Willmann (1952, Autriche)

EXPOSITION VISAGES:

DU 10 MARS AU 15 AVRIL 2016
LIEU : SUR LES BERGES DE SEINE, À LA HAUTEUR DE LA PASSERELLE SOLFERINO, ENTRÉE GRATUITE
VERNISSAGE : LE 10 MARS À 15H EN PRÉSENCE DE MADAME JET BUSSEMAKER, MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT, DE LA CULTURE ET DES SCIENCES

Commentaires

commentaires

error: Content is protected !!