Le Teatro Maria Matos de Lisbonne a lancé un défi à un écrivain : inventer un personnage, lui créer une page Facebook et imaginer ce qu’il aurait posté durant les quelques semaines qui ont précédé le 25 avril 1974 [et la “révolution des œillets”]. La véritable identité de l’auteur restera secrète jusqu’à la fin de l’expérience. Le personnage s’appelle Pedro Xavier et il vient d’avoir 18 ans. Fin 1973, peu après avoir terminé ses études, il s’enfuit en France pour ne pas être obligé de faire la guerre coloniale, laissant derrière lui Luiza, une jeune femme qu’il vient tout juste de rencontrer. Quelques mois plus tard, Luiza cesse de répondre à ses lettres et à ses appels téléphoniques, et le jeune homme, inquiet, rentre au Portugal. Il est un déserteur et il vit dans la clandestinité, aidé par des amis.
Cette idée intéressante est basée sur l’interactivité. En effet, même si elle possède une trame, l’histoire de Pedro Xavier reste ouverte aux idées et aux témoignages (les gens peuvent poster des photos personnelles de l’époque) de tous ceux qui suivent sa page. Ce qui va lui arriver, dépendra de la volonté et de l’orientation que lui donneront les internautes, qui feront ainsi de lui un héros anonyme du 25 avril.
www.facebook.com/pedroxavier1974