Lovely Difficult, est le quatrième album de Mayra Andrade, jeune artiste révélée très tôt par la scène et qui, en 2005 à seulement 20 ans, incarnait le renouveau de la musique cap-verdienne.
Installée à Paris depuis 11 ans et parcourant les scènes du monde, Mayra n’est pas qu’une chanteuse néo-traditionnelle : elle se nourrit des influences de tous les pays qu’elle traverse depuis son enfance, s’enrichit de ses nombreuses rencontres artistiques pour ouvrir sa musique à toutes les cultures et tous les styles.
Mayra Andrade est bien une artiste world de 2013, c’est-à-dire du monde entier, se jouant des frontières stylistiques et linguistiques, à l’image de sa vie.
Dans son nouvel album, Mayra compose, écrit et chante dans les 4 langues qu’elle pratique.
Entourée de ses plus fidèles lieutenants (Kim Alves et Zé Luis Nascimento), elle fait aussi appel à des amis d’horizons divers qui ont tous répondu présents pour lui ourler de magnifiques chansons :
Yael Naim et David Donatien, Piers Faccini, Tété, Benjamin Biolay, Hugh Coltman, Krystle Warren, Pascal Danae, Mario Lucio Sousa.
Le tout, réalisé par Mike Pelanconi (Lily Allen, Graham Coxon. ), qui n’a pas hésité à dynamiser les titres avec son complice Omar, le soulman anglais. Un prodige d’équilibre.

Mayra Andrade sera en concert au Trianon le 13 novembre.

www.mayra-andrade.com