ARCHÉOLOGIE

FREIXO DE NUMÃO, LA VILLE-MUSÉE

Freixo de Numão est une petite ville du Nord-est du Portugal d’un grand intérêt historique et architectural, qui est entourée d’un très beau paysage constitué de vignes, d’oliviers et d’amandiers, et où il faut absolument s’arrêter lorsqu’on visite la région. Cette richesse de son patrimoine naturel et historique fait de Freixo de Numão une véritable ville-musée.

Son musée, o Museu Da Casa Grande, est installé dans un ancien palais baroque du XVIIIe siècle. Il propose des expositions permanentes composées de matériaux archéologiques et ethnologiques.

Situé à quelques kilomètres de là dans les hauteurs de la ville, il y a le Castelo Velho, un site archéologique qui nous transporte dans un lointain passé et qui nous offre une vue magnifique sur la ville de Foz Côa et sur les petites montagnes arides qui l’entourent. À cet endroit, des fouilles archéologiques ont permis de mettre en évidence une construction fortifiée qui a probablement été habitée aux III et II millénaire avant J.C. (Âges de cuivre et de bronze).

Freixo de Numão conserve de nombreux vestiges de la présence romaine, dans et en dehors de la ville.
Le site romain du Prazo est celui qui est le plus riche et le plus étendu. Il est situé à 3 km du centre-ville, au milieu d’un paysage vallonné tapissé de vignes dont la vue est à couper le souffle. À tel point, qu’il a été surnommé le Machu Picchu portugais. Cet endroit a été occupé entre le Ier et le IVe siècle.
Au Prazo, on trouve également les traces d’une vieille eglise qui date du Moyen Âge, ainsi que plusieurs sépultures.


D’autres sites romains se trouvent dans les zones du Rumansil (deuxième moitié du III); du Zimbro II (I à IV) et de Colodreira/ Escorna Bois (fin du II à VI).

Dans le centre ville de Freixo de Numão, il y avait un castro (nom donné aux fortifications résidentielles associées à l’âge du fer de la péninsule ibérique). Des vestiges d’une grande cité romaine se trouvent également sous les maisons du centre historique de la ville, comme le prouvent de nombreuses références épigraphiques à des dieux romains. L’église était elle-même un temple romain primitif localisé dans le forum de la cité. D’ailleurs, la tour n’a été construite qu’en 1680.


Une chaussée romaine d’environ 500 mètres est située vers la zone des Regadas, ainsi qu’une cuve à vin creusée à même la roche, tout comme à Laranjal, où on en dénombre 4 qui ont les mêmes caractéristiques. Freixo de Numão était probablement une importante zone de production vinicole destinée à l’empire romain.

L’ex-libris de Freixo de Numão est sans nul doute son pilori. Ce chef-d’œuvre en granite se dresse fièrement sur la place principale, face à l’église et à côté de l’ancienne Mairie et du tribunal datant du XVIe siècle, qui ont cessé leurs fonctions en 1854, lorsque la grande ville voisine, Vila Nova de Foz Côa, a absorbé l’ancienne agglomération composée de Freixo de Numão et de onze villages environnants. Le pilori aurait été construit en 1793 à la place d’un grand frêne, un arbre qui est représenté avec ses racines sur la colonne et qui a donné le nom à la localité, « le frêne de Numão », Numão étant la petite ville médiévale fortifiée qui se trouve à quelques kilomètres de là, et dont dépendait Freixo à l’origine.

La ville de Freixo de Numão est située à 12 kilomètres de la vallée du Douro et des gravures rupestres préhistoriques du Côa. À noter que c’est l’un des seuls endroits de la région à proposer une aire de camping-cars.

Commentaires

commentaires

Derniers articles

Blog d'informations culturelles et touristiques dédié au Portugal

Facebook

Copyright © 2017 Lusitanie.

Haut
error: Content is protected !!