Musique

FADO ERRÁTICO AU CENTRE POMPIDOU

Fasciné depuis longtemps par le fado d’Amália Rodriguez (1920-1999), Stefano Gervasoni a conçu un cycle où se mêlent les rumeurs de Lisbonne, de la mer et du vent, les mélismes de l’électronique et la voix de la chanteuse Cristina Branco. La réorchestration contemporaine préserve la mélodie initiale, tandis que les interludes et l’électronique offrent au compositeur un terrain d’invention libre entre les codifications du chant et de la saudade. Après une première version destinée à deux chanteurs, Fado errático se concentre sur le corpus Amália Rodriguez. Il s’y déploie une joie pluristylistique, des éléments naturalistes ou hyperréalistes, la proximité et l’effet d’étrangeté vis-à-vis d’une tradition populaire. « La nostalgie mêlée d’utopie, le passé et le futur, l’infini de l’Ouest (l’océan) et l’histoire de l’Est – toute l’Europe se tenant au dos du Portugal ».

DATE & LIEU :

6 juin, 20h30
Centre Pompidou – Grande salle

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!