Alors que la plupart des matchs de qualification pour l’Euro 2012 de football ne reprendront que l’année prochaine, ce mercredi nous réserve quelques belles affiches, notamment un derby ibérique qui a un goût de revanche. C’est vrai que 2010 restera dans les annales pour l’Espagne. La Roja a remporté en effet son premier titre mondial en Afrique du Sud. Et, c’est avec une belle étoile sur le maillot que l’équipe de Vicente Del Bosque se rend à Lisbonne pour disputer un match amical face au Portugal, au Estadio da Luz (21H00, heure locale). Et, comme le disait Carlos Queiroz, entre l’Espagne et le Portugal, il existe une rivalité régionale, culturelle et historique, qu’on retrouve sur les terrains de football. En juin, un but (le seul encaissé par la formation lusitanienne pendant le tournoi) de David Villa (malheureusement sur un hors-jeu non sifflé) a mis fin aux ambitions portugaises en huitièmes de finale de la Coupe du Monde. L’Espagne remportait ainsi sa 16e victoire en 33 confrontations contre son voisin. Le Portugal est sorti vainqueur cinq fois seulement. Mercredi, dans l’antre passionné du Benfica, cela sera avant tout un match pour l’honneur, avec un nouveau sélectionneur (Paulo Bento) et une équipe portugaise qui a retrouvé un peu de son jeu et la sérénite nécessaire pour gagner des matchs. On notera le retour de José Bosingwa (après un an d’absence suite à une grave blessure), et la non titularisation probable de Fabio Coentrão et de Ricardo Carvalho, tous deux blessés. Espérons que notre selecção, emmenée par un super Nani au sommet de son art, et un Cristiano Ronaldo qui s’est reconcilié avec l’équipe das quinas, sera à la hauteur de cet évènement footballistique, qui s’inscrit dans le cadre de la candidature ibérique commune Espagne-Portugal à l’organisation du Mondial 2018, et dans celui du centenaire de la République Portugaise.