LES TOMBEAUX DE VASCO DA GAMA ET DE LUIS DE CAMOES

1

A Lisbonne, le Monastère des Hiéronymites (Jerónimos) est l’un des joyaux de l’art manuélin. Entamé en 1504 sous le règne de Manuel Ier, il s’identifie totalement avec la période de gloire du Portugal, celle d’un empire maritime puissant fondé sur les premières grandes découvertes modernes. C’est d’ailleurs l’or rapporté qui permit de financer sa construction.
Lisbonne possède plusieurs lieux pouvant faire office de Panthéon, et ce monastère sert tout d’abord de panthéon royal pour les quatre derniers souverains de la dynastie des Aviz, dont Manuel Ier (1469-1521), le grand roi des Portugais dont le règne coïncida avec les grandes découvertes de Vasco de Gama et de Cabral, où les routes commerciales furent mises en place et durant lequel le Portugal devint l’un des plus riches états européens.

A l’entrée de la nef de l’église, deux magnifiques tombeaux se font face. Ce sont ceux de deux personnalités qui marquèrent l’apogée du Portugal. Ils sont sculptés de cordages, de sphères armillaires et d’autres emblèmes marins, si caractéristiques du style manuélin.

Vasco de GAMA (ca1469-1524), célèbre navigateur et explorateur portugais qui découvrit la route des Indes et le cap de Bonne-Espérance, et fonda le comptoir de Mozambique qui devait apporter la fortune aux Portugais. Mort dans sa « vice-royauté des Indes », son corps fut rapporté en 1536. Véritable héros de la nation, il est représenté sous la forme d’un gisant en prière allongé sur un sarcophage très travaillé et armorié.
img_3867
Luís de CAMÕES (1524-1580), poète national qui fut l’auteur des Lusiades, poème dans lequel il magnifia les voyages de Vasco de Gama, qui est considéré comme la pièce maîtresse de la littérature portugaise.
img_3865

Commentaires

commentaires

error: Content is protected !!