Musique

UNE HISTOIRE DU FADO

Né au Brésil mais ayant pris son essor dans les quartiers populaires de Lisbonne, le Fado, qui signifie « destin », est un chant mélancolique accompagné d’une ou plusieurs guitares qui expriment la tristesse de l’âme portugaise, la saudade. Internationalisé par la grande chanteuse portugaise Amália Rodrigues qui popularisa ainsi les textes de poètes célèbres, comme Luís Vaz de Camões, José Régio, Pedro Homem de Mello, Alexandre O’Neill, David Mourão-Ferreira, il a acquis au Portugal le statut de chant national, avec des spécificité locales – le Fado de Lisbonne, le Fado de Coimbra. Il est inscrit, depuis novembre 2011, au Patrimoine immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Cette histoire du Fado, véritable bible, très illustrée, aborde les aspects tant musicologiques, historiques que sociologiques et politiques de ce genre musical tout en constituant un véritable corpus des thèmes et des poèmes qui y sont chantés. Très populaire en France depuis que Amália Rodrigues se produisit à l’Olympia dans les années 50, il est aujourd’hui porté par de jeunes interprètes tels Mísia, Mariza, Cristina Branco ou Zambujo, parmi beaucoup d’autres, qui renouvellent le genre.

Une histoire du Fado, est un essai de Rui Vieira Nery, publié en France le 16 avril 2015 aux éditions de la Différence, qui a été traduit du portugais par Pierre Léglise-Costa et Ana Côrte-Real. Il est constitué de 408 pages et il contient 120 illustrations.

www.ladifference.fr/une-histoire-du-fado

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!