Dans le fado « Com Que Voz » extrait de l’album éponyme de 1970, Amália Rodrigues (23 juillet 1920 – 6 octobre 1999) chante un très beau poème attribué à Luis Camões, accompagnée par une musique d’Alain Oulman. « Com que voz chorarei meu triste fado », avec quelle voix chanterai-je mon triste fado s’inquiète celle qui a incarné le fado pendant une carrière de soixante ans au cours de laquelle elle a enregistré plus de 170 disques. Surnommée la « Reine du fado » (Rainha do Fado), c’est en effet la chanteuse qui a le plus popularisé ce chant typiquement portugais dans le monde et qui a aussi été une grande ambassadrice culturelle du Portugal. C’est cette voix inconfondable, belle, intense, aérienne et emplie d’émotions, qui lui a valu une réputation internationale qui n’est pas prête de s’éteindre..