MADÈRE, L’ÎLE AUX FLEURS

Le jardin botanique de Funchal

1

Revenons encore une fois sur l’île portugaise de Madère, qui a été élue à juste titre la « Meilleure destination insulaire 2017» lors des World travel Awards. Madère mérite amplement son surnom de l’île aux fleurs. A cet endroit où le printemps paraît éternel, les botanistes et les simples amoureux de la nature comme moi s’en donnent à cœur joie. D’un bout à l’autre de l’île, la verdure éclatante s’offre à nous et à nos yeux émerveillés par tant de richesses et de paysages majestueux, composés de falaises abruptes qui donnent le vertige, de cultures en terrasse verdoyantes, de levadas rafraîchissantes qui ruissellent depuis le haut des montagnes, de forêts de lauriers et de champs de bruyères. Madère se caractérise par une prolifération de fleurs toutes plus belles et colorées les unes que les autres : hortensias, fleurs de la passion, rhododendrons, amaryllis, euhporbes, renoncules, vipérines, scrophulaires et chrysanthèmes…

Le jardin botanique de Funchal, avec sa vue imprenable sur toute la baie et la mer d’un bleu turquoise, est un festival de couleurs et d’espèces qu’il ne faudrait surtout pas manquer. Créé par l’ingénieur Rui Vieira en 1963, c’est l’un des plus beaux jardins de Funchal. Situé au-dessus de la ville, à une altitude de 200 à 350 m (idéale pour ce type de végétation), il est immense (superficie de 8 ha, dont 3,5 ha pour le jardin) : on y renconte plus de 2 000 plantes exotiques (sur 35 000 m²), dont de belles orchidées, des  » fleurs du paradis  » (strelitzia), des magnolias, des azalées, des cactus…

Commentaires

commentaires

error: Content is protected !!