VOYAGE

LIDIA MARTINEZ – EXPOSITION “ PONCTUATIONS D’ÉPHÉMÈRES ”

LIDIA MARTINEZ nous propose une exposition intitulée “PONCTUATIONS D’ÉPHÉMÈRES”, au Consulat du Portugal à Paris jusqu’au 27 mai 2015.
Artiste complète (danseuse, mime, peintre, chanteuse, auteure, poète, traductrice, chorégraphe, interprète, plasticienne), elle nous présente cette fois-ci un travail centré autour du thème d’Inès la Reine Morte.
Arrivée en France il y a 42 ans, Lidia Martinez est une artiste qui saute d’un art à l’autre avec une facilité déconcertante, et qui a construit, à travers son cheminement pluriel un univers d’une très grande richesse artistique.

Extraits de presse :

« ( … ) Plein de projets en perspective pour cette artiste chorégraphe et plasticienne qui au gré des créations, construit un univers symbolique et mythique ( … ) ».
Le Monde Interactif, Cristina Mariano.

« ( …) Lidia Martinez installe ses mythologies personnelles comme des réseaux de sens à décrypter, plutôt à ré-interpréter, dans la veine d’autres plasticiens tels Chrristian Boltanski, Mike Kelley, Richard Baquié par exemple ( … ) «.
La Marseillaise, Claude Lorin.

« ( …) Exposition monographique de cette artiste plasticienne, danseuse et chorégraphe à Miramas ( … ) »
Vogue Magazine.

« ( …) On connaissait ses solos trempés dans l’univers qui la caractérise.
En dansant multiples n’a jamais autant ému et transmis ( … ) « .
Fédération de la Danse, Emerentienne Dubourg.

«( … ) Théâtre, danse, performance ?
Comment définir son travail ? La frontière est son élément géographique, elle saute d’un art à l’autre avec aisance, Cela dérange la critique et peut rendre difficile la compréhension de son travail.
Elle est proche des artistes de » l’Art Povera « , par l’utilisation de matériaux conducteurs d’énergie.
L’emploi de fragments, de « déchets « soustraits à la vie, servent à célébrer l’énigme de la vision, ils interrogent notre conception de la danse, du théâtre, celle du créateur, de l’artiste ( … ) « .
« Le jardin de Lidia Martinez «
Isabel Vila Nova Journal des Lettres( lisbonne )

L’inauguration de l’exposition a eu lieu le jeudi 7 mai 2015, en présence de monsieur le Consul Pedro Lourtie. Et, comme le montrent les photos prises ce jour-là, ce qui définit le mieux à mes yeux le travail de Lidia Martinez, c’est la joie communicative de l’art et de la culture.

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!