Immigration

DANIEL BASTOS – PRÉSENTATION DU LIVRE « TERRA / TERRE » AU LUSOFOLIE’S À PARIS : UN GRAND MOMENT DE CONVIVIALITÉ LUSOPHONE

L’écrivain portugais DANIEL BASTOS a présenté son livre TERRA / TERRE, le samedi 7 février à 16 heures au LUSOFOLIE’S, l’espace culturel lusophone situé au 57 boulevard Daumesnil à Paris, en compagnie de PARCÍDIO PEIXOTO, représentant du monde associatif, et de CARLOS PEREIRA, le directeur de l’excellent hebdomadaire LUSOJORNAL.
C’est le truculent JOÃO HEITOR, homme de livres et créateur du LUSOFOLIE’S, qui a pris le premier la parole et qui a fait un premier bilan positif de ce lieu convivial dédié à la culture portugaise qu’est le Lusofolie’s, et qui a souligné le lien très étroit qu’a tissé l’historien émérite avec la communauté portugaise de France et son grand intérêt pour le thème de l’émigration/immigration portugaise. Ensuite, c’est Carlos Pereira qui a présenté l’auteur et analysé très finement son œuvre. Il a parlé de l’historien portugais de renom qui malgré son jeune âge a déjà à son actif une quinzaine d’ouvrages qui ont Fafe pour dénominateur commun, et ensuite il s’est attardé sur ce livre TERRA, qui traduit sous forme de poésies, le lien viscéral qu’a l’écrivain minhoto avec sa terre natale.
Ce livre de poésies, qui est une édition bilingue (Portugais et Français) qui a été traduit par Paulo Teixeira, contient des illustrations de l’artiste Orlando Pompeu, qui a vécu à Paris et qui a exposé ses œuvres un peu partout dans le monde. La préface a été écrite par le grand photographe, peintre et poète Gérald Bloncourt.
Et puis, Daniel Bastos nous a Parlé de ce recueil de poésies dans lequel il nous livre sa vision de la vie dans un langage tellurique qui exprime son attachement filial très fort à sa terre, à Fafe, à ses racines portugaises, sa nostalgie du temps passé, son refus de l’injustice, la sublimation de l’amour, et sa soif de liberté. Les magnifiques dessins en noir et blanc réalisés par Orlando Pompeu, ont été inspirés directement par les poèmes de Daniel Bastos, et créent une symbiose parfaite entre le langage artistique de la peinture et celui de la poésie.
Daniel Bastos a tenu également à témoigner sa solidarité et sa grande admiration pour le peuple français qui, touché au plus profond de son âme et de sa chaire par l’attentat meurtrier de Charlie Hebdo, a montré au monde entier que la France est et reste le pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression.
Et enfin, Maria Fernanda Pinto a lu « As Mãos Da Minha Mãe » (Les Mains De Ma Mère), avec la brillance d’esprit et la grande sensibilité qui la caractérisent, l’un des poèmes extrait du livre, en portugais et en français.
La communauté portugaise de France, et celle originaire de Fafe en particulier, etait venue en nombre pour partager avec Daniel Bastos ce grand moment de convivialité lusophone.

Um sincero muito obrigado aos inúmeros compatriotas que ontem à tarde encheram o espaço cultural Lusofolies em Paris, e que assim me honraram com a sua presença na sessão de apresentação do meu mais recente livro de poesia “Terra” na capital francesa. Assim como a todos aqueles que me enviaram mensagens de incentivo e felicitações, e que pelos mais diversos motivos não puderam estar presentes, mas unindo-nos a todos uma estreita ligação às raízes, à terra, a Portugal e às comunidades portuguesas espalhadas pelos quatro cantos do mundo.
(Daniel Bastos)

Capa do Livro - Terra-2

image
image
image
image
image


CONTACTS :

Lusofolie’s – www.facebook.com/Lusofolies

Blog – www.morgadodefafe.blogspot.com

Facebook – www.facebook.com/danielbastos.pt

Site – www.danielbastos.pt

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!