RESTAURANT « SAUDADE »

0

Je suis le Saudade, un restaurant né en 1974. La famille Gabriel a fait de moi un restaurant pas comme les autres… Comment me définir ?… J’ai une certaine tendance à la nostalgie, aux états d’âme, de la mélancolie à la joie, des soupirs de lassitude aux éclats de rires.

Le mot « saudade » en portugais, c’est un peu tout cela, un sentiment très fort, des humeurs éphémères. A l’image de la clientèle qui a fait les beaux jours de ce restaurant, qui a été pendant des années le lieu où se retrouvaient non seulement la communauté portugaise de Versailles, mais aussi tous ceux à la recherche d’un esprit de camaraderie, d’un moment chaleureux autour d’un plat savoureux… Familles, amis, collègues, solitaires, pour des évènements ou par habitude, il y en a eu des moments de vie dans ce restaurant. Sur des airs de fado, les patrons menaient la danse du service, avec à la fois énergie et décontraction… Agostinho et Luisa, étaient et restent des figures emblématiques, des personnages hauts en couleur comme on n’en fait plus…

Aujourd’hui, c’est leur neveu, Jean-Alexandre Ferraria qui reprend le flambeau de cet établissement plein de souvenirs. Après une grande rénovation, le Saudade est prêt à reprendre du service pour continuer encore une longue route…
Et il leur doit une fière chandelle ! Jean-Alexandre ne serait pas de ce monde si le Saudade n’avait pas existé…Ses parents se sont rencontrés là-bas, le coup de foudre…A l’époque, la sœur du patron, croise le regard d’un joyeux serveur, Jean Ferraria…Elle n’eut pas vraiment à batailler pour le conquérir,…Les deux étaient servis sur un plateau l’un pour l’autre…

Jean-Alexandre a la chance de grandir et d’évoluer dans le monde de la restauration et de l’hôtellerie. Du côté de la mère comme du père, toute sa famille est dans le milieu depuis, pour ainsi dire, toujours…une sorte de mafia cherchant constamment à assouvir la faim des autres, même quand ils n’ont pas faim…Mais comme lui disait Mr Ferraria, le père, lorsqu’il tenait ses premiers couverts, « Come e cala-te » (« Manges et tais toi »)…

Au cœur du quartier Saint Louis, le Saudade cherche à perpétuer une tradition de qualité dans sa cuisine et dans l’art de recevoir…
L’esprit du Saudade est à l’image du maître de la maison, relax et distingué, clin d’œil à la vieille alliance anglo-portugaise… la cave à vin, véritable vitrine aux merveilles, s’impose dans un décor convivial et atypique, des fauteuils club anglais à la grande table rustique, le patron et ses employés, fièrement habillés d’une touche rétro nœud papillon bretelles, vous installeront confortablement… Pour un moment de dégustation, d’une cuisine à la fois nostalgique et tournée vers l’avenir du chef lisboète LUIS ROCHA, privilégiant authenticité et saveur.

image

image

[box type= »shadow »]Restaurant Saudade

20 Rue du Général Leclerc, 78000 Versailles

01 30 21 23 43[/box]

Commentaires

commentaires

error: Content is protected !!