LE CANTE ALENTEJANO – Patrimoine immatériel de l’humanité (Unesco)

0

Photo flickr ©Bé David (Isabel Vieira) www.facebook.com/be.david.photography

Une commission spécialisée de l’UNESCO a décidé que, tout comme le fado, le Cante alentejano réunit toutes les conditions pour figurer au patrimoine immatériel de l’humanité (le formulaire de candidature avait été remis à l’Unesco en mars 2013).
« Le cante alentejano est un genre de chant polyphonique traditionnel en deux parties sans accompagnement musical. Un vaste répertoire de poèmes traditionnels (modas) accompagne des mélodies (estilos) déjà existantes ou récemment composées. Les chorales d’hommes sont les plus courantes, mais le nombre de chorales de femmes, mixtes ou d’enfants augmente. Ces ensembles peuvent compter jusqu’à 30 membres dont les voix sont réparties en trois groupes : le ponto, l’alto et les baixos (qui constituent le chœur). Le ponto commence le chant dans un registre grave, suivi par l’alto qui reproduit la mélodie, à laquelle il ajoute souvent des fioritures, une tierce ou une dixième au-dessus du ponto. L’ensemble de la chorale chante les strophes restantes du moda en tierces parallèles à la suite du bref solo de l’alto ou comme relais du ponto. L’alto dirige la chorale de sa voix qui domine le groupe. Les chanteurs, debout les uns près des autres, sont plongés dans une unité de voix émotionnellement intense. Le cante se distingue par ses mélodies, ses paroles et son style vocal. Une abondante documentation remontant à plus d’un siècle atteste de la stabilité des caractéristiques mélodiques du cante. Parallèlement ont été inventées de nouvelles paroles et mélodies qui reflètent les changements culturels et sociaux tout en conservant les thèmes traditionnels relatifs à la vie en milieu rural, à la nature, à l’amour, à la maternité et à la religion. Le vocabulaire régional et l’accent local sont également des ingrédients incontournables de l’interprétation du cante.Cette manifestation est reconnue comme étant le principal marqueur identitaire de l’Alentejo, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de cette région. »

Commentaires

commentaires

error: Content is protected !!