Photographie

PEDRO GONÇALVES – Écriture photographique

La page facebook de Pedro Gonçalves est un livre d’écriture photographique. En effet, le Portugais associe chacune de ses images au texte d’un grand écrivain. Dans l’à propos de la page, on peut lire le texte suivant “L’écrivain et le photographe utilisent les mêmes outils, mais alors que l’un décrit une image avec mille mots, l’autre décrit mille mots avec une image” (Maleski).

Originaire de Vilar Formoso, une petite ville frontalière avec l’Espagne, c’est à Lisbonne que réside Pedro Gonçalves pour des raisons professionnelles. C’est un photographe autodidacte, curieux, patient, aventurier et persistent lorsqu’il doit appuier sur le déclencheur.
Passionné par la photographie depuis toujours, il a commencé à s’essayer à cet art vers vingt ans, alors qu’il commençait à travailler dans le milieu audiovisuel et qu’il a trouvé là une bonne façon de s’exprimer.
Admirateur de grands photographes comme Sebastião Salgado, Henri Cartier-Bresson et Robert Capa, son travail s’inscrit dans la mouvance de la nouvelle génération de photographes portugais comme Daniel Rodrigues et André Boto, avec lesquels il s’identifie et qui sont pour lui des modèles à suivre et une vraie source d’inspiration qui le poussent à faire toujours mieux. Le 19 août dernier, en collaboration avec son ami Luís Guita, il a fait sa première exposition lors de la commémoration de la Journée Mondiale de la Photographie, avec pour intitulé ‘(E)Terna Luz de Fuga’.
Plus récemment, il a été invité à présenter son travail à Londres, à la The Brick Lane Gallery, ce qui constitue une juste récompense et le début d’une reconnaissance internationale.
Pedro Gonçalves ne sait pas ce que l’avenir lui réserve mais, comme la photo qu’on prendra demain est toujours notre meilleure photo, il est possible que vous le rencontriez un jour, son appareil à la main, à attendre le meilleur moment pour appuyer sur le bouton.

Natural de Vilar Formoso uma pequena vila raiana, mas a residir em Lisboa por motivos profissionais, Pedro Gonçalves é um fotógrafo autodidata, curioso, paciente, aventureiro e persistente na procura do momento certo para o registar.
Apaixonado pela fotografia desde muito cedo, só começou a fotografar por volta dos vinte anos, talvez porque coincidiu numa altura em que iniciou o trabalho no meio audiovisual e por isso o tenha despertado para esta forma de comunicar.
Admirador de fotógrafos como Sebastião Salgado, Henri Cartier-Bresson e Robert Capa e acérrimo seguidor da nova geração de fotógrafos portugueses como Daniel Rodrigues e André Boto com os quais se identifica e que são um verdadeiro incentivo e fonte de inspiração para fazer cada vez mais e melhor.
No passado dia 19 de Agosto em parceria com o seu amigo Luís Guita, trouxe à luz do dia a sua primeira exposição fotográfica como forma de comemoração do dia Mundial da Fotografia com o nome de ‘(E)Terna Luz de Fuga’.
Mais recentemente foi convidado a expor os seus trabalhos em Londres, The Brick Lane Gallery, o que o deixou bastante satisfeito pelo reconhecimento do seu trabalho e pela possibilidade da visibilidade « fora de portas ».
Pedro Gonçalves não sabe o que o futuro lhe reserva, mas como a fotografia de amanhã é sempre a nossa melhor fotografia, o mais provável é encontrá-lo por aí de máquina em punho à espera « daquele » momento.

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!