Musique

FADO : GISELA JOÃO, Premier prix d’interprétation

GISELA JOÃO est née à Barcelos, dans le nord du Portugal. Elle aime à raconter que sa vocation fadiste lui est venue en entendant à la radio « Que Deus me perdõe », chanté par Amália. Elle est partie à Porto pour étudier le design et la mode et elle s’est mise à chanter dans une casa de Fados da Ribeira. Le chant s’est imposé et elle s’est retrouvée tout naturellement à Lisbonne.
Sa voix grave et puissante, sa façon de délivrer les paroles montrent qu’elle a quelque chose de plus. Camané l’a proclame d’ailleurs le grand pari du moment.
En 2013, GISELA JOÃO enregistre son premier album en solo.
Dans ce disque, il y a « Meu amigo está longe »,un fado puisé dans le répertoire d’Amália, qui a été composé par Alain Oulman sur un poème d’Ary dos Santos.
En écoutant ce fado, on comprend mieux pourquoi GISELA JOÃO a remporté le globe d’or du meilleur interprète 2013 (GLOBOS DE OURO).

gisela_joao
www.facebook.com/like.giselajoao

Commentaires

commentaires

Top Articles

Haut
error: Content is protected !!