image
Le peintre portugais Nadir Afonso vient de mourir à Cascais à l’âge de 93 ans. Après avoir fait des études d’architecture, il est devenu le collaborateur de Le Corbusier, puis l’assistant d’Oscar Niemeyer au Brésil. Nadir Afonso abandonne la profession d’architecte en 1965 pour se consacrer pleinement à sa passion, la peinture.
« Tant comme théoricien de sa propre esthétique géométrique, que comme artiste, il soutient que l’art pictural est purement objectif et réglé par des lois qui le conduisent non pas par une mise en action de l’imagination mais par une observation, une perception et une manipulation des formes. Il affirme que l’essence de l’art est dans la géométrie. Son travail le plus fameux est la série des Cités ou il dépeint des lieux, des villes, d’une manière à la fois géométrique et abstraite mais aussi observé. Il lie ainsi ses deux passions l’architecture et la peinture tentant de faire selon ses mots de la peinture : « L’art est une présentation de l’exactitude ». L’évolution de son travail peut paraître comme épuration des formes et des lignes d’une thématique urbaine observée par les sens ». (Wikipedia)
Ses tableaux, qui sont exposés dans le monde entier, ont suscité la plus importante bibliographie consacrée à un artiste contemporain portugais.
C’est à l’architecte Alvaro Siza que Nadir Afonso a confié la construction de son Musée dans sa ville natale, à Chaves.

www.nadirafonso.com