Fausto Bordalo Dias a une carrière de plus de 40 ans derrière lui consacrée à la musique traditionnelle portugaise, avec seulement une douzaine d’albums à son actif, tous d’une très grande qualité mélodique et poétique. A ce titre, il est considéré comme l’un des grands noms de la chanson portugaise. Pour celui qui a quitté le Portugal encore bébé pour suivre sa mère professeur en Angola dans un navire nommé « Patrie » et qui est revenu sur le continent à 20 ans alors que la guerre coloniale faisait rage, le thème principal de ses chansons était tout désigné. Ses textes parlent en effet de voyage, de pérégrination, du destin de la diapora portugaise éparpillée aux quatre coins du monde, par terre et par mer, des rapports intimes entre le Portugal et ses anciennes colonies, de la patrie lusitanienne, notre muse et notre source d’inspiration principale.
« Lusitana », le titre 1 de l’album « Para além das cordilheiras » (1987), est l’une des belles chansons de Fausto qui résume un peu tous ces sentiments.

Lusitana

Doce e salgada
Ó minha amada
Ó minha ideia
Faz-me grego e romano
Tu gingas à africano
Como a sereia
Ó bailarina
Ó columbina
És a nossa predilecta
De prosadores e poetas
Dos visionários
Quem te vê ama de vez
Nómadas e sedentários
Ó pátria lusa
Ó minha musa
O teu génio é português

httpv://www.youtube.com/watch?v=7vL9TRshTQ0
Lusitana chantée par l’une des grandes voix portugaises : Mafalda Arnauth