N’hésitez pas à nous rejoindre pour partager la douceur et l’élégance du fado d’Antonio Zambujo. Ce natif du sud du Portugal s’est imprégné des chants d’hommes traditionnels, ces fameux Cante Alentejano. Apprenti clarinettiste, il s’éprend du fado à l’écoute des maîtres du genre, Amalia Rodrigues, Alfredo Marceneiro, Maria Teresa de Noronha. Comme une déclaration d’amour, Antonio Zambujo chante aujourd’hui le fado métissé de jazz cool et de bossa nova.
Accompagné par la guitare classique, la guitare portugaise et la contrebasse; il conjugue au présent l’éternelle saudade portugaise.

*Antonio Zambujo en concert mercredi 4 janvier à 21 h*.
Théâtre de Sartrouville – CDN