Resistência a été un (super)groupe du début des années 90 qui a incontestablement marqué la scène musicale portugaise. L’idée était de réunir des musiciens issus de différents groupes et tendances, et de transformer et d’adapter leurs thèmes avec de nouvelles orchestrations, en leur donnant un habillage plus acoustique, mais aussi de réunir quelques uns des plus grands musiciens portugais et certaines des plus belles voix de Lusitanie. Resistência était constitué par Alexandre Frazão, Rui Luís Pereira (Dudas), Fernando Cunha, Fernando Júdice et Yuri Daniel, Fredo Mergner, José Salgueiro, Miguel Ângelo (Delfins), Olavo Bilac (Santos e Pecadores), Pedro Ayres Magalhães (Madredeus) et Tim (Xutos e Pontapés). Parmi les nombreuses chansons empruntées au répertoire portugais, on citera « A Noite » (Sitiados), « Amanhã é Sempre Longe Demais » (Rádio Macau), « Aquele Inverno » (Delfins), « Circo de Feras » (Xutos & Pontapés), « Fado » (Heróis do Mar), « Nasce Selvagem » (Delfins), « Traz Outro Amigo Também » (Zeca Afonso) ou « Voz-Amália-de-Nós » (António Variações).