Maria do Mar (1930) est un film muet portugais, réalisé par José Leitão de Barros, que les connaisseurs considèrent comme le chef-d’œuvre du cinéma muet portugais. Ce documentaire romancé (le premier dans le genre au Portugal), qui met en scène les habitants de Nazaré, petit village de pêcheurs et dont l’interprétation est confiée essentiellement à des acteurs amateurs, raconte l’histoire de Falacha, le capitaine d’un bateau de pêcheurs qui perd une partie de ses hommes lors d’un naufrage. Parmi eux il y a le mari de Tante Aurélia, qui tient Falacha et sa famille pour responsables de cette tragédie. Quelques années plus tard, Maria, la fille de Falacha, tombe amoureuse de Manuel, le fils de Tante Aurélia…