Depuis la sortie de son premier album, Mafalda Arnauth, en 1999, très remarqué par la critique, la chanteuse portugaise a sorti des disques où elle s’applique à construire une solide carrière de fadiste : Esta voz que me atravessa (2001), Encantamento (2003), Diário (2005) et Flor de Fado (2008). Son dernier album s’intitule « Fadas », et constitue un vibrant hommage à quelques unes des grandes voix féminines du fado, « des femmes uniques, magiques », qui ont ont été ses sources d’inspiration (Amália Rodrigues, Hermínia Silva, Fernanda Baptista, Celeste Rodrigues et Beatriz da Conceição), sans qu’elle sache si c’est parce qu’elles ont chanté des fados qui sont chargés d’Histoire, de Mémoires et de Saudade ou parce qu’elles avaient des voix chargées d’une Âme, de Vie et avec du Coeur.
www.mafaldaarnauth.com