Rão Kyao, alias João Maria Centeno Gorjão Jorge, est un musicien et compositeur qui a insufflé à la musique portugaise instrumentale des sonorités nouvelles. Joueur de saxophone à ses débuts, il fréquente dans les années 70 les meilleurs clubs de jazz européens, de Lisbonne à Paris. il a été le premier Portugais à enregistrer un disque de jazz en 1976. Après un long voyage en Inde, il sort en 1979 l’album Goa, dans lequel l’artiste a essayé de faire la jonction entre les musiques portugaise et indienne, après avoir appris à jouer d’une flûte en bambou avec le maître indien en la matière. Ses sources d’inspiration il les puise dans la musique populaire portugaise. Il a aussi consacré plusieurs albums au fado, notamment Fado bailado, dans lequel il interprète au saxophone, un instrument qu’il fait chanter comme une voix suave et envoutante, des oeuvres d’Amália Rodrigues, avec la collaboration du guitariste António Chainho. Chapéu Preto est l’une des chansons populaires portugaises qu’il a mises en musique dans l’album Danças de rua (1987).

Rão Kyao, Chapéu Preto (YouTube)