Maria João est venue au jazz un peu par hasard, ou plutôt le jazz est allé à elle. C’est au Hot Club de Lisbonne
qu’elle a fait ses premières armes et qu’elle s’est impregné des quelques monstres sacrés qui s’y sont produits (Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Elis Regina. Betty Carter, Al Jarreau…). En 1983 elle sort son premier disque avec son Quinteto de Maria João, composé de standards américains. Après quelques explorations du côté du free-jazz suite à la rencontre avec l’artiste japonaise Aki Takase, Maria João a intégré le groupe Cal Viva, duquel faisaient partie des musiciens portugais comme José Peixoto, Carlos Bica, José Salgueiro et Mário Laginha. Il en résulta Sol (1991)
un album dans lequel la fusion de la musique traditionnelle portugaise et du jazz a produit des sons bien originaux. De ce groupe est née une rencontre musicale et artistique, celle entre Maria João et le pianiste Mário Laginha. Un duo très productif, qui nous régale depuis quelques années de quelques bons disques, et qui nous emmène parfois sur des chemins inattendus, comme cette interprétation émouvante, aérienne, suspendue, du thème Beatriz, de Chico Buarque.

Maria João & Mário Laginha – Beatriz (Youtube)