Le musée archéologique du Côa vient d’être inauguré le 30 juillet à Vila Nova de Foz Côa, dans le nord-est du Portugal. Cette élégante réalisation que l’on doit aux architectes Tiago Pimentel et Camilo Rebelo, est consacrée aux découvertes des gravures rupestres datant du paléolithique faites dans la région depuis près de vingt ans. Des centaines et des centaines de rochers gravés d’animaux chassés à une époque où l’Europe, du Portugal à la Sibérie, ne comptait pas plus d’un million d’âmes selon les estimations des archéologues. La richesse culturelle du site, le plus vaste au monde, lui a valu d’être ajouté par l’UNESCO au Patrimoine mondial en 1998. Une exposition, dont le titre est “Gesto e Inscrição”, est d’ores et déjà accessible.