Aniki-Bóbó, par Manoel De Oliveira

0

Dans Aniki-Bóbó (1942), son premier long-métrage, Manoel De Oliveira décrit la vie quotidienne des enfants dans les quartiers populaires de Porto, sur les rives du Douro. « Aniki-Bóbó » est la formule magique qu’ils utilisent dans leurs jeux. Ce film nous invite à faire un voyage en enfance, à travers l’œil aiguisé de la caméra, l’œil de la mémoire. Son histoire est basée sur le conte Os Meninos Milionários (Les Enfants Millionnaires), de João Rodrigues de Freitas.

Commentaires

commentaires

error: Content is protected !!