L’Espagne et le Portugal se retrouvent face à face pour leur première confrontation en phase finale d’une Coupe du monde. Une opposition sportive entre les deux frères ennemis de la péninsule ibérique qui a le plus souvent tourné à l’avantage de l’Espagne toutes compétitions confondues (15 victoires contre 5). La dernière rencontre, c’est le Portugal qui l’a remportée, lors de l’Euro 2004.
Les Espagnols, champions d’Europe en titre, dotés d’un jeu collectif flamboyant et de la meilleure attaque du monde, sont donnés comme grands favoris. Les Portugais, quant à eux, ont à leur actif une série de dix-neuf matchs sans défaite. Ils possèdent une défense de fer, basée sur la charnière Ricardo Carvalho-Bruno Alves, qui a gardé sa cage inviolée vingt-et-une fois sur les vingt-cinq derniers matchs. Au niveau du jeu, les Portugais ont les armes pour faire tomber les Espagnols. En défendant en bloc, les hommes de Carlos Queiroz tenteront de profiter des espaces laissés par leurs adversaires pour placer des contres meurtriers. La vitesse et la technique de Cristiano Ronaldo feront peut-être la différence. D’ailleurs, sept joueurs portugais évoluent en Liga (Miguel, Duda, Pepe, Tiago, Cristiano Ronaldo et Simão Sabrosa). Ils connaissent donc les faiblesses de leurs coéquipiers en club et savent parfaitement les exploiter.
En cas de victoire face aux Espagnols, les Lusitaniens auront la route dégagée vers les demi-finales. En quarts, ils seraient alors opposés au Paraguay ou au Japon. En cas de succès, ils pourraient ensuite affronter l’Allemagne ou l’Argentine dans le dernier carré, puis retrouver le Brésil ou les Pays-Bas en finale…