A un mois du début du mondial, je me suis amusé à faire quelques pronostics sur l’issue de la compétition. Fort heureusement, le football n’est pas une science exacte et il est facile de tracer des plans sur la comète concernant son équipe préférée. Au regard du tableau des rencontres prévues lors de cette coupe du monde de football 2010, le moins que l’on puisse c’est que le Portugal n’aura pas la tâche facile, ni pour passer le premier tour, ni pour aller jusqu’en finale (tous les rêves sont permis).

Les Portugais sont tombés dans l’un des groupes les plus difficiles (le groupe de la mort). Pour accéder en huitièmes de finale, Ils devront jouer un premier match décisif contre la Côte d’Ivoire du géant Didier Drogba le 15 juin. Une rencontre qu’il ne faut surtout pas perdre car, derrière, le Portugal affronte la Corée puis le Brésil. Si les Lusitaniens font moins bien que leurs frères lusophones, s’ils terminent deuxièmes du groupe G, et si la logique est respectée et que les favoris de la compétition arrivent à s’imposer, le Portugal affrontera respectivement l’Espagne en huitièmes de finale, l’Italie en quart, l’Argentine en demi et la France en finale. Le premier quant à lui, aura toutes les chances de jouer contre la Suisse en huitièmes, les Pays-Bas en quart, la France en demi et le Brésil en finale.
Et oui, la France et le Portugal ont toutes les chances de s’affronter à nouveau, pour le plus grand bonheur des familles Franco-portugaises…
Quelle que soit l’issue réelle de la coupe du monde, une chose est sûre : l’équipe championne n’aura pas volé sa coupe. Et même si le Brésil est le grandissime favori, espérons que cette coupe du monde soit passionnante et reste ouverte aux équipes les plus motivées, à celles qui mouillent le maillot, qui l’aiment même comme le préconise Eusébio. Et si le Portugal devenait champion du monde…