Cela fait maintenant 8 ans que José Mourinho n’a pas perdu un match à domicile avec ses équipes successives : le FC Porto, Chelsea et l’Inter de Milan. La dernière défaite remonte à l’époque où il était encore le jeune entraîneur de Leiria. Depuis, celui que beaucoup considèrent comme le meilleur entraîneur de football au monde, est devenu le « Special One », un titre qu’il s’est lui-même attribué (Napoléon ne s’est-il pas couronné lui-même empereur ?), mais qui lui va comme un gant. Oui, Mourinho est un homme spécial, c’est quelqu’un qu’on aime ou qu’on déteste, mais qui ne laisse personne indifférent. Sacré champion d’Europe avec le FC Porto en 2003, il rêve depuis de soulever à nouveau la coupe aux grandes oreilles, avec l’Inter ou avec une autre équipe, plus galactique…